Citizen Can

Français

1637 : Le Krach des Tulipes

Les phénomènes de fièvre spéculative sont nés en même temps que le capitalisme moderne. Retour sur le premier krach financier de l'Histoire, l'explosion de la bulle du bulbe ou Tulipomanie, en 1637 !

1637_krach_des_tulipes_606x413

Qu’est-ce qu’un krach ?

Le krach boursier est une baisse soudaine et précipitée des actions touchant une place financière ou plusieurs d'entre elles. L'une des caractéristiques principales du krach est l'effet de panique qui voit les investisseurs vendre tous en même temps, créant ainsi une spirale baissière que rien ne peut arrêter. Le terme de "krach" apparaît lors de la chute des Bourses de Vienne et de Berlin en été et en automne 1873. C'est donc un phénomène ancien, et l'Histoire a été ponctuée de krachs plus ou moins spectaculaires.

Plus connue sous le nom de la tulipomanie, le krach des tulipes est la première crise financière inscrite dans l’histoire de la bulle spéculative. Elle eut lieu en Hollande et concerne l’effondrement de la spéculation démesurée sur le bulbe de tulipe.

Pourquoi la tulipe hollandaise a-t-elle déchainé les passions en Europe au XVIIème siècle ?

Au début du XVIIè siècle, le Nord de l’Europe manifeste un engouement pour l’horticulture et le jardinage. La tulipe, originaire de Constantinople, est considérée comme une plante rare et est méconnue du grand public. L’époque se passionne pour la création d’hybrides et de nouvelles variétés voient le jour. La tulipe fait l’objet de plus en plus de convoitise, à tel point que des voleurs s’immiscent dans les jardins botaniques pour voler les bulbes.

Rapidement, la tulipe devient le symbole de luxe, la fleur désirée par la bourgeoisie fortunée. La tulipe fait son apparition dans les livres, les peintures (exemple : les bouquets de fleurs de Bruegel), les catalogues commerciaux (dédiés aux différentes variétés des tulipes).

Comment cette simple fleur a–t-elle pu être à l’origine du premier grand krach financier de l'Histoire ?

La tulipe est une plante à bulbe qui se reproduit par semence ou par division du bulbe. Elle fleurit en avril et en mai, c’est pourquoi, les ventes au comptant [1] avaient lieu durant ces deux mois.

Le reste de l’année, les contrats signés devant notaire étaient des achats sur marché à terme [2], c'est-à-dire des ventes qui portaient sur des bulbes n’existant pas encore.

C’est ainsi que les Néerlandais créent un marché sur lequel le bulbe de tulipe se négocie comme un bien durable. L’apparition d’une demande française stimule les ventes et les spéculateurs entrent sur le marché. Deux ans plus tard, un système similaire à une bourse de commerce où se négocie les contrats à terme se met en place. Ni l’acheteur, ni le négociant ne fournissait de dépôt de garantie car il n’existait pas de système de marge [3]. Or, il faut savoir que les tulipes sont fragiles et victimes potentielles de nombreux virus.

L’explosion de la bulle du bulbe !

Les prix commencent à réellement exploser en 1634 jusqu'à fin 1636. Au plus fort de la bulle, des promesses de vente pour un bulbe de tulipe pouvait se négocier à un prix record de 6 700 florins, soit la valeur de deux maisons, huit fois celui d’un veau gras et vingt fois le salaire annuel d’un ouvrier spécialisé !

En février 1637, les spéculateurs se rendent compte de l'irrationalité de ce phénomène : le prix des contrats à terme de bulbes de tulipe s’effondre brutalement. La chute des cours est si subite qu’aucun des contrats ne peut être honoré. De nombreux marchands firent banqueroute. En avril 1637, tous les accords spéculatifs furent annulés et le prix maximum pour un bulbe de tulipe fut fixé à 50 florins.

Conclusion :

Cette bulle, qui a fini par exploser, a marqué l’histoire économique et financière moderne. Elle est annonciatrice de toutes les bulles qui vont suivre y compris la bulle internet. Tous les ressorts et mécanismes financiers modernes étaient déjà, à l’époque, réunis. Que ce soit pour la tulipe au Pays-Bas au 17ème siècle, pour les starts up internet en 2001 ou même sur le marché immobilier américain en 2007, le mécanisme à l’œuvre dans la constitution d’une bulle est toujours le même : la valorisation d’un produit est déconnectée de sa valeur réelle et seule compte l’anticipation. Tout le monde est persuadé que le prix va continuer à monter, c’est le principe même d’une bulle.

De la crise de la tulipe hollandaise jusqu'à la crise des subprimes en passant par la crise de 1929, les bulles économiques ont jalonné notre histoire. Depuis les années 70, le Fond Monétaire a inventorié 147 crises bancaires, 205 crashs monétaires et 72 crises de dettes souveraines. Comme quoi plus ça change, plus c'est pareil...

Sahida RIAZEHOUSSEN - Novembre 2013

 

-------------------

[1] Une vente au comptant est une vente effectuée moyennant le paiement immédiat et intégral au vendeur à la livraison

[2] Un marché à terme, ou marché des contrats à terme, est un marché où les règlements se font à une échéance ultérieure (à la livraison dans le cas des tulipes) portant sur un produit qui n’existe pas encore.

[3] Système de marge ou Appel de marge, le versement obligatoire de fonds supplémentaires permet de couvrir la dépréciation de sa position ouverte sur le marché.

^ Haut de page