Citizen Can

Français

SEPAmail, facilitez vos échanges avec Citizen Can

Réelle opportunité ou simple alternative pour l’optimisation de vos processus ?

SEPAmail, c’est quoi ?

SEPAmail est un projet lancé en 2008 par de grandes banques françaises et dont le but est de proposer une messagerie interbancaire sécurisée, principalement pour l’échange de documents, comptables ou non, autour des paiements (factures, mandats, devis, avis,...).

SEPAmail utilise

  • Internet et les standards existants pour créer un sous réseau fermé et sécuriser les échanges
  • les espaces de sécurisation / authentification en place entre les banques et leurs clients pour créer l’espace de non répudiation.

L’objectif annoncé est de permettre des « échanges sécurisés complexes à coût réduit entre entités économiques ».

SEPAmail se décline en applications parmi lesquelles :

  • RUBIS (Règlement Universel Bancaire Immédiat et SEPA) : Qui permet à un créancier de transmettre par le biais de sa banque une demande de règlement avec un justificatif pour acceptation. Le paiement est effectué par le débiteur sous la forme d’un virement via le site de sa banque.
  • GEMME (Global European Mandate Management and Exchange) : Qui couvre la dématérialisation des mandats de prélèvements (émission, signature, gestion).
  • DIAMOND (Direct Identity control for Account Management ON Demand) : Qui permet de contrôler la fiabilité d'un identifiant bancaire de type IBAN et des données associées.

SEPAmail, avis d’expert :

L’initiative SEPAmail vise, dans le prolongement du chantier SEPA, à faciliter l’optimisation des processus, le remplacement des produits de niches tels que le TIP et le télé règlement, ou encore sécuriser le e-commerce pour en faciliter le développement.

SEPAmail offre des alternatives qui méritent d’être prises en compte pour optimiser la chaine « Order to Cash ».

L’application RUBIS nous paraît particulièrement intéressante, en tant qu’alternative au TIP ou au chèque bien sûr, mais aussi, et surtout, en tant qu’outil de promotion de la facture électronique auprès du grand public.

En effet, le site de banque à distance devenant le point unique de réception et de paiement des factures, quel que soit le nombre de créanciers concernés, l’utilisation de la facture dématérialisée devrait être améliorée pour le bien de l’ensemble des parties :

  • Côté débiteur : moins de login et mots de passe à retenir, plus de sécurité et peut être des économies (sous réserve que le coût du service soit inférieur au prix d’un timbre et d’une enveloppe)
  • Côté créancier : outre les gains liés à la dématérialisation et l’automatisation du processus, moins d’encaissements en retard suite à un oubli du client.

 

Un projet post SEPA ? Un projet d’optimisation ? Contactez nous

 

^ Haut de page